Réalisation de vitrail au plomb pour églises

Le vitrail et un agencement de verres présents souvent dans une basilique ou église. Ces plaques de verre peuvent être transparentes, opaques ou même teintées. Cette technique d’ornement est vielle de plus de 600 ans et presque tout les bâtiments religieux sont embellies par ces vitrail. Comment les réaliser?

La maquette et cartonnage : les premières étapes

Les vitraux sont présents dans les églises du monde depuis les années 1400. À cette époque, les églises sont ornées d’assemblage de verres décoré, dont les jointures ont été réalisées avec du plomb. La première étape à suivre pour réaliser un vitrail médiéval www.glasmalerei-latos.euest la réalisation de la maquette. Cette maquette est en fait un dessin miniaturisé, réalisé en plusieurs couleurs pour mieux se rendre compte du rendu final. Une fois la maquette réalisée, il faut projeter le dessin sur un carton, à l’échelle 1/1, c’est le cartonnage. Des codes couleur sont mis sur chaque puzzle pour faciliter le travail. Il est possible de calquer les modèles de carton pour en faire usage d’une copie pour un autre vitrail.

La réalisation de la découpe du verre et de la peinture

Une fois la maquette et le cartonnage réalisés, il faut passer à la réalisation de la découpe du verre et la réalisation du vitrail. Pour une découpe nette et précise, il vous faut 2 matériels : le diamant ou une roulette et le calibre obtenu à partir du carton. Après avoir découpé tous les morceaux de vitre, passez à l’étape suivante, le limage des bords. Ceci fait, il est possible de procéder à la pointure de chaque morceau de verre. Les traits sur le vitrail médiéval sont peints avec de la grisaille qui est une peinture brune, voire noire. La grisaille sert à peindre les traits et donne un coup d’ombre sur les dessins des vitraux. Il faut noter qu’il est possible d’utiliser plusieurs variantes de la grisaille. En fonction de l’aspect final attendu, vous choisirez entre un mélange de grisaille et eau, grisaille et vinaigre ou autre.

D’autres additifs, à l’exemple de la gomme arabique ou le sucre glace, sont appliqués pour donner un bon résultat. « L’émail » est un type de peinture qui, après la cuisson de la vitre grisaillée, est appliquée sur le dessus. L’émail permet d’obtenir un rendu très brillant et translucide juste après la cuisson. Ce produit est additionné avec de l’eau. Pendant la mise en fourneau, le mélange va se fondre et teinter le verre. La mise en fourneau dure quelques heures et se fait à haute température. L’application des peintures se fait avec un pinceau. Il est conseillé d’utiliser des filtres et divers matériels de protection respiratoire, car les peintures utilisées contiennent une très fine poudre chimique.

Le travail de plombage, la soudure et la pose

Le travail de plombage consiste à assembler tous les puzzles de verre coloré ou non dans un cadrage de plomb. Le système emboîtage se fait de deux manières différentes. Vous plongez le verre dans le plomb, puis le plomb dans le plomb. Durant tout le travail, les verres sont fixés avec des clous spécialement conçus pour ce travail. Comme le plomb est très malléable, seul un petit couteau est utile.

Une fois le travail de montage de plomb achevé, il est temps de rabattre chaque plomb pour un ajustage au niveau du vitrail. La soudure de chaque intersection de plomb est fignolée à l’étain 60 %. L’utilisation d’un décapeur comme l’acide oléique est fort recommandée pour respecter l’art du vitrail. Ce décapeur donne un résultat parfait lors de la soudure du plomb. Une fois que toutes ces étapes sont réalisées, il ne reste plus qu’à poser le vitrail là où vous le souhaitez.