Quelles astuces naturelles suivre pour avoir de beaux cheveux?

Si les cheveux ont l’air filandreux, ternes et sans éclat, les bons conseils sont chers. Des facteurs externes et internes peuvent avoir un effet négatif sur le cuir chevelu et les cheveux. Mais il existe de nombreux rouages qui peuvent être tournés pour contrer les problèmes de cheveux. Les meilleurs résultats peuvent être obtenus en combinant les applications internes et externes.

De beaux cheveux en un rien de temps

Les cheveux sont le miroir de la santé. Par conséquent, lorsque la brillance et la densité des cheveux s’estompent, cela signifie qu’il existe un déséquilibre physique ou psychologique.

Qu’il s’agisse de pellicules, de pointes fourchues, de chute de cheveux, de cheveux cassants ou d’un manque de brillance : dans chaque cas, il est important de trouver d’abord les causes du problème capillaire concerné afin d’agir de manière ciblée et de suivre les conseils appropriés.

Les causes les plus courantes des troubles capillaires sont la carence en fer, le stress, les déséquilibres hormonaux, les troubles thyroïdiens et la malnutrition, mais aussi les polluants atmosphériques, les lavages fréquents des cheveux, les shampooings agressifs, les permanentes, les teintures capillaires, etc.

Si l’on soupçonne l’une de ces causes, on s’attache naturellement à y remédier en premier lieu.

Trop souvent, cependant, la cause des problèmes capillaires n’est pas si facile à déterminer et donc pas si facile à éliminer.

Les problèmes de cheveux arrivent souvent avec un décalage dans le temps

La perte de cheveux, par exemple, se produit régulièrement plusieurs semaines plus tard. C’est-à-dire qu’au moment où les cheveux tombent, la cause possible peut remonter à plusieurs mois.

Comment est-ce possible ?

Les cheveux sont connus pour passer par différentes phases. Dans la phase dite anagène, les cheveux resteraient volontiers sur la tête pendant quelques années – nourris par la racine du cheveu. Après l’expiration de sa durée de vie naturelle, il passe à la phase télogène.

Au début de cette phase, la racine du cheveu se sépare du cheveu. Les cheveux ne sont plus fournis, mais ils restent sur la tête pendant encore trois mois environ avant de tomber définitivement.

Si un facteur favorisant la chute des cheveux survient (perturbation hormonale, manque de substances vitales, etc.), un nombre anormalement élevé de cheveux passe soudainement de la phase anagène à la phase télogène, c’est-à-dire même des cheveux encore très jeunes qui seraient restés sur la tête pendant des années dans des circonstances normales (saines).

Cependant, tous ces cheveux restent maintenant sur la tête pendant les trois mois obligatoires de la phase télogène et ne tombent donc que plusieurs semaines après l’arrivée du facteur perturbateur.

Mais qui sait qu’au milieu de la pire perte de cheveux, il devrait d’abord penser à ce qui s’est passé il y a trois mois, ou à ce qui aurait pu suivre son cours il y a trois mois ? Presque personne.

12 conseils pour de beaux cheveux

Toutefois, si vous mettez en œuvre les conseils suivants, vous serez en mesure d’éliminer de manière purement prophylactique un grand nombre de causes possibles, sans avoir à les connaître.

Il ne s’agit pas seulement des causes possibles de la chute des cheveux, mais aussi d’autres problèmes capillaires, comme les cheveux ternes ou cassants, les cheveux rapidement gras, les pellicules ou même les cheveux très fins.

* Vous pouvez trouver ici différents produits pour vos cheveux : restaurateur de cheveux

Conseil 1 : la vitamine A pour des cheveux forts

La vitamine A liposoluble ou rétinol permet aux cheveux d’être forts et souples. Il stimule la croissance des cheveux et favorise la synthèse des graisses dans les follicules.

La vitamine A est contenue dans les œufs biologiques, par exemple. Le précurseur de la vitamine A – le bêta-carotène – se trouve quant à lui dans de nombreux légumes et fruits, tels que le chou frisé, les épinards, le melon miel, les carottes, les poivrons, les patates douces, le potiron, etc.

Si vous n’avez pas le temps de préparer des légumes et des salades, optez pour une poudre à forte teneur en carotène, comme la poudre de feuilles d’ortie, la poudre de feuilles de persil, la poudre d’épinards, la poudre de brocoli, la poudre d’herbe (par exemple l’herbe d’orge) ou un mélange de super aliments verts comme Green Superfood.

L’idéal est de mélanger la poudre verte dans un verre de jus de carotte, qui apporte encore plus de bêta-carotène.

Conseil 2 : les vitamines du complexe B renforcent les cheveux

Les vitamines du complexe B contribuent également à la beauté des cheveux – et chaque vitamine B à sa manière.

Ensemble, ces vitamines stimulent l’activité des glandes sébacées et les processus métaboliques essentiels dans les racines des cheveux. Ils préviennent également les inflammations et assurent la santé du cuir chevelu.

La biotine, également connue sous le nom de vitamine B7 ou vitamine H, est particulièrement utile pour les cheveux fins, cassants et ternes et agit même contre la chute des cheveux.

Les sources les plus importantes de vitamine B sont les noix, les produits à base de céréales complètes, les légumineuses et les graines oléagineuses (par exemple, les graines de citrouille ou le chia).

On trouve la biotine dans les flocons de levure, le jaune d’œuf, le soja, les flocons d’avoine, les noix et les champignons, par exemple.

Si vous n’êtes pas sûr que votre régime alimentaire contienne suffisamment de vitamines B, tournez-vous vers une préparation de complexe de vitamines B, que vous pouvez prendre à court terme ou jusqu’à ce que vous ayez modifié votre régime alimentaire pour qu’il contienne également suffisamment d’aliments riches en vitamine B.

* La biotine à haute dose peut être trouvée ici à ce lien.

Conseil n° 3 : la vitamine C renforce la santé des cheveux

La vitamine C est soluble dans l’eau et est également appelée la vitamine universelle. Il contribue beaucoup à la santé des cheveux.

La vitamine C, par exemple, favorise la fixation du fer sur les globules rouges, ce qui permet aux racines des cheveux d’être mieux alimentées en fer et en oxygène.

On trouve beaucoup de vitamine C dans la plupart des agrumes et dans les poivrons ou les brocolis.

En effet, le fruit du camu camu, originaire d’Amérique du Sud, contient une quantité record de vitamine C, environ 30 à 50 fois plus que les oranges.

Mais la poudre de cerise acérola et le jus d’argousier sont également d’excellentes sources de vitamine C.

* La vitamine C à haute dose avec la quercétine peut être trouvée ici à ce lien.

Conseil n° 4 : le fer prévient la chute des cheveux

Le fer est essentiel pour une croissance saine des cheveux. Cet oligo-élément assure le transport de l’oxygène dans le sang, l’approvisionnement en énergie des cellules et la production de diverses protéines.

On trouve parfois du fer dans les légumes à feuilles vertes (par exemple, les épinards, les blettes ou le chou frisé), les fruits secs (comme les abricots ou les dattes) et les baies (par exemple, les baies de goji, les groseilles noires et rouges ou les framboises).

Les baies de Goji, en particulier, peuvent être intégrées de manière optimale à l’alimentation sous forme de complément alimentaire. Déjà 50 grammes fournissent environ 6 mg de fer et suffisent donc à couvrir la moitié des besoins journaliers en fer des hommes. (Les femmes ont besoin d’un peu plus de fer, surtout pendant la grossesse).

* Un complexe minéral contre la carence en fer peut être trouvé ici à ce lien.

Conseil 5 : le cuivre donne du pouvoir aux cheveux

Le cuivre améliore la structure des cheveux. Cet oligo-élément facilite l’absorption du fer contenu dans les aliments et participe à la formation de la peau, des os et des cheveux.

Les bonnes sources naturelles de cuivre sont les céréales complètes, les graines de tournesol, les légumineuses (notamment les pois chiches et les produits à base de soja), les noix et les produits à base de cacao.

Le besoin quotidien d’un adulte est de 1,0 à 1,5 mg et peut déjà être couvert par 50 g de noix de cajou ou 40 g de pois chiches (par exemple sous forme de houmous).

Conseil n° 6 : le zinc favorise la croissance des cheveux

Le zinc est un excellent minéral pour favoriser la croissance des cheveux. Il active de nombreuses enzymes, dont bénéficient la peau, les cheveux et les ongles.

Le zinc protège les racines des cheveux de l’inflammation et maintient le cuir chevelu en bonne santé. Les crevettes sont particulièrement riches en zinc, mais aussi les noix, le maïs et les œufs.

Les graines de citrouille, les graines de pavot et les graines de lin sont les plus riches en zinc. Les besoins journaliers sont de 7 à 10 mg et seraient atteints avec 100 g de graines de courge. Toutefois, dans la mesure où d’autres aliments contenant du zinc sont consommés, une poignée quotidienne d’un mélange de graines suffit à rétablir l’équilibre en zinc.

En revanche, en cas de carence spécifique, on opte pour une préparation à base de zinc afin de pouvoir reconstituer plus rapidement les réserves vides.

* Le zinc chélaté peut être trouvé ici à ce lien.

Conseil n° 7 : le silicium améliore la qualité des cheveux

Le silicium est une substance importante pour la construction des cheveux, des ongles et du tissu conjonctif. Il est donc considéré comme un agent thérapeutique traditionnel permettant de redonner vie aux cheveux cassants.

Le silicium organique est également très important pour la formation et la stabilisation des os et du tissu conjonctif. Dans l’ensemble du dispositif de soutien, le processus de minéralisation est soutenu durablement.

Le millet, l’avoine et l’orge sont de bonnes sources de silicium. Les plantes médicinales riches en silicium vous aident à augmenter en plus votre apport en silicium.

Le bambou joue un rôle particulier dans ce contexte ; avec plus de 70 %, il a une teneur en silicium extrêmement élevée. Mais la prêle et l’ortie piquante sont également de bonnes sources de silicium.

Si l’on soupçonne une carence en silicium (ce qui est généralement le cas en cas de cheveux disgracieux), il faut également prendre une préparation à base de silicium de haute qualité (qui fournit environ 70 mg de silicium par jour), car les besoins en silicium sont difficiles à couvrir par le seul biais de l’alimentation avec le régime alimentaire habituel d’aujourd’hui.

* Silicium Mineral Plus peut être trouvé ici sous ce lien.

Conseil n° 8 : la viande favorise les problèmes de cheveux

La viande grasse et la saucisse ou même le fromage gras, en revanche, vous devriez en manger moins à l’avenir. dans ce contexte, des chercheurs japonais ont découvert que la perte de cheveux peut être liée à une production accrue de sébum.

Les graisses animales contribuant directement à l’augmentation de la production de sébum, la consommation fréquente des aliments susmentionnés peut favoriser les problèmes de cheveux.

Les personnes qui consomment des quantités excessives de graisses animales risquent non seulement de souffrir de maladies cardiovasculaires et d’obésité, mais aussi d’avoir le cuir chevelu gras et même de perdre leurs cheveux.

Conseil n° 9 : le palmier nain contre la chute des cheveux

Les fruits du palmier nain (Serenoa repens) sont utilisés à des fins médicinales. Ils sont parfois utilisés pour traiter la perte de cheveux.

Une étude du Journal of Alternative and Complementary Medicine a révélé que la prise quotidienne de suppléments de palmier nain peut avoir un effet positif sur la croissance des cheveux.

Le fruit du palmier nain inhibe la dihydrotestostérone, un dérivé de l’hormone testostérone, qui provoque l’affinement et la chute des cheveux.

Le palmier nain est disponible sous forme de compléments alimentaires (par exemple Prostata forte), qui ont non seulement un effet positif sur les cheveux, mais aussi un effet très bénéfique sur la prostate, ou dans le cas des femmes, sur la vessie et les voies urinaires.

* L’extrait de palmier nain peut être trouvé ici à ce lien.

Conseil 10 : Le MSM stimule la croissance des cheveux

Le méthylsulfonylméthane (MSM) – également connu sous le nom de diméthylsulfone – favorise la production de kératine et renforce ainsi les follicules pileux.

Le MSM est un composé organique du soufre qui est crucial pour l’équilibre du soufre dans le corps. Le soufre est un composant essentiel du système immunitaire, du tissu conjonctif, de la peau et aussi des cheveux.

Les kératines sont des protéines fibreuses insolubles dans l’eau et constituent le principal composant des cheveux, des ongles des mains et des pieds. Le corps a besoin de produire de la kératine pour que les cheveux restent forts et sains. Pour ce faire, il a besoin de soufre organique.

Dans une étude, l’administration de MSM a permis de réduire la perte de cheveux et de stimuler la croissance des cheveux chez tous les participants à l’étude en seulement six semaines.

Vous pouvez prendre du MSM sous forme de comprimés ou de capsules.

* Le MSM peut être trouvé ici à ce lien.

Conseil 11 : plantes médicinales pour des cheveux beaux et sains

Il existe de nombreuses plantes médicinales, comme l’ortie, la capucine, le gingembre ou le romarin, que vous pouvez utiliser pour favoriser la santé et la beauté de vos cheveux.

Les plantes médicinales peuvent être massées sur le cuir chevelu sous forme de teinture. Ou bien on prépare un thé, qui peut être bu, mais aussi utilisé comme un rinçage naturel des cheveux.

Par exemple, un rinçage des cheveux avec du thé à la camomille est un remède maison éprouvé pour les cheveux gras.

La camomille (Matricaria chamomilla) se caractérise par des propriétés apaisantes. La plante médicinale peut également développer cet effet lorsqu’elle est appliquée sur le cuir chevelu, car elle réduit la production de sébum dans les glandes sébacées.

Pour que le rinçage au thé de camomille produise tous ses effets, vous devez l’utiliser une fois par semaine.

Faites chauffer environ un litre d’eau et faites-y infuser quatre sachets de thé à la camomille pendant 10 minutes. Une fois que le thé à la camomille a refroidi, vous pouvez l’utiliser comme après-shampooing après le lavage des cheveux.

Mais il est également possible de fabriquer soi-même des shampooings et autres produits de soins capillaires. Essayez une fois la recette suivante !

Conseil n° 12 : masque à l’huile de vitamine pour les cheveux abîmés

Si les cheveux sont mis à rude épreuve par des influences extérieures (par exemple, les cosmétiques) et ont perdu leur éclat, le pack de vitamines et d’huile suivant peut leur redonner vie.

Les ingrédients, tels que la biotine, la provitamine A, la vitamine B 6, la vitamine K, la vitamine C et l’acide folique, régénèrent le cuir chevelu et redonnent de l’éclat aux cheveux.

Préparation/Application :

Écrasez la banane avec une fourchette et incorporez le reste des ingrédients. Appliquez ensuite le paquet sur les cheveux secs et enveloppez votre tête d’une feuille d’aluminium.

Laissez le masque capillaire pendant 1 à 2 heures, puis lavez vos cheveux avec un shampooing doux.

Le pack d’huile vitaminée est toujours appliqué avant le shampooing. Si vous avez les cheveux très longs, vous pouvez doubler les ingrédients.

Outre l’huile de graines de rose musquée ou l’huile de carotène mentionnées dans la recette, il existe bien sûr de nombreuses autres huiles précieuses que vous pouvez utiliser pour un masque à l’huile, par exemple l’huile d’olive, l’huile de coco ou l’huile d’argan.

Épilateur électrique : huit options pratiques pour se débarrasser des poils
Trouver les meilleures baskets à la mode pour femmes en ligne