Quelles informations doit fournir un bon benchmark ?

Pour les entreprises qui souhaitent rester compétitives ou se lancer sur de nouveaux marchés, il est essentiel de mettre en œuvre des stratégies précises et résolument efficaces. La réalisation d’une étude de marché peut être associée à une analyse plus poussée de la concurrence. Il s’agira, par exemple, d’étudier les pratiques positives des entreprises qui interviennent déjà sur le marché concerné. Au-delà de la simple analyse concurrentielle, le benchmark donne un coup de boost à votre business et vous sert de guide en terrain inconnu.

Qu’est-ce qu’un benchmark ?

Le benchmark se fonde sur une procédure d’analyses et de comparaisons. Il s’agit d’un rapport établi après l’étude de plusieurs facteurs se trouvant dans un environnement commercial. Sur le site alcimed.com, des professionnels dynamiques et expérimentés se spécialisent dans la réalisation de benchmarking. Leur travail consiste à recueillir les bonnes pratiques, les procédures et les stratégies qui ont conduit des entreprises au succès. Dans la même logique, il est aussi important d’analyser les pratiques qui se sont peut-être révélées moins efficaces. Dans tous les cas, faire un benchmarking revient à étudier le positionnement de la concurrence dans un contexte économique. Vous pourrez identifier les concurrents leaders et mieux analyser leur positionnement. En outre, il convient de noter que le benchmark ne se limite pas au secteur de l’entreprise. Les professionnels peuvent s’intéresser à tous les domaines dans lesquels des entreprises se sont démarquées par leur efficacité. L’essentiel est d’identifier les stratégies qui présentent une bonne efficacité et qui pourront être dupliquées dans votre propre société.

Quelle est l’utilité du benchmark ?

Les marchés sont soumis à des fluctuations permanentes. Les tendances peuvent rapidement évoluer, surtout à l’ère du numérique. Lorsqu’une entreprise ne suit pas le rythme, elle risque de se faire dépasser en peu de temps. Faire un benchmark permet donc de tenir au courant des nouvelles avancées en termes de marketing, d’offres commerciales ou de communication. Plus encore, le benchmark permet à l’entreprise :

• de renforcer et d’ajuster ses relations avec la clientèle ;

• d’optimiser sa stratégie de marketing numérique ;

• d’améliorer le référencement de son site internet ;

• d’ajuster ses méthodes de communication ;

• d’adapter sa stratégie de pricing selon le besoin.

Que doit contenir un benchmark ?

Pour qu’un benchmark soit efficace, il doit fournir des informations précises et utiles. Ces dernières serviront aux objectifs principaux de votre démarche d’analyse. Il s’agit d’identifier le type de marché du concurrent, son positionnement et le contenu de son offre. Par conséquent, les informations à retrouver dans un benchmark sont : • le type de produits et services que propose le concurrent ; • la taille de son entreprise (chiffre d’affaires, nombre de ventes, démembrements physiques et structures annexes) ; • la présence du concurrent sur les segments de marché ; • sa présence sur la chaîne de valeur du marché ; • son impact sur le secteur commercial. • le contenu de sa stratégie commerciale.

Où trouver les informations utiles au benchmark ?

Afin d’identifier les bonnes pratiques qui justifient le succès d’une entreprise, il est important de chercher au bon endroit. Dans le cadre de son étude, votre business innover se charge de recueillir des données provenant de différentes sources : • les études de marché publiques : elles sont souvent réalisées par des organismes indépendants et publiées en ligne ; • les études spécifiques : elles proviennent de fédérations ou de syndicats d’entreprises et contiennent des informations plus précises ; • les informations financières des concurrents : il s’agit de toute donnée chiffrée que l’entreprise publie sur son propre site. Ces données peuvent aussi être diffusées sur des plateformes professionnelles.

Comment réaliser un benchmark de la concurrence ?

Pour réaliser le benchmark de la concurrence, il est primordial d’identifier les concurrents leaders et d’analyser les informations qui les caractérisent. Pour ce faire, le business innover procède par étapes : • l’identification des concurrents leaders : cela permet de comparer votre propre positionnement à celui des entreprises qui se démarquent le plus dans un secteur ; • l’analyse de leur présence sur les segments de marché : cette analyse aide à connaitre les attentes de la cible et les réponses que proposent les concurrents ; • l’analyse de l’offre commerciale : ce point se base sur le contenu de l’offre, sur sa qualité et la manière dont elle répond aux attentes de la clientèle ; • l’étude de la stratégie commerciale : en étudiant les pratiques commerciales des concurrents, vous pourrez ajuster vos méthodes de communication et élaborer une stratégie digitale adaptée. En tout état de cause, la réalisation d’un benchmark devrait vous aider à dégager des éléments clés qui vous aideront à ajuster votre démarche commerciale. Il s’agit, par exemple, de votre positionnement sur les segments de marché, du choix de vos clients, du contenu de votre offre et de la nature de votre stratégie commerciale.


Comment élaborer la stratégie d’acquisition digitale de son entreprise ?
Les grands enjeux du management de transition