Rendre une maison autonome : les meilleures solutions

maison autonome

Une maison des plus autonome est en capacité de produire de l’énergie en nombre conséquent pour que cette dernière puisse fonctionner. Une production égale ou supérieure à la consommation est donc la raison d’être d’une maison dans une optique plus économique et environnementale. S’il s’agit de l’un de vos projets de rendre votre maison plus autonome, voici les meilleures solutions dans ce sens.

Les postes de production énergétique au cœur de la réflexion

Le secteur résidentiel et tertiaire est le quatrième secteur qui rejette le plus de GES en France. De plus, avec la hausse du prix de l’énergie et de l’incertitude autour, la question de la maison autonome n’est plus (et n’a jamais été) qu’une question environnementale mais bien une nécessité économique aussi. Comment rendre sa maison autonome ? Comment s’extirper du réseau énergétique national pour se tourner vers une totale autonomie et liberté ?

Afin de produire efficacement de l’énergie vis-à-vis de sa consommation, il est fort évident que se pencher sur les systèmes de production d’énergie est un passage obligé. Les productions de chauffage et d’eau chaude sanitaire sont bien évidemment les deux postes où le hasard n’a pas sa place pour faire des économies d’énergie et faire de sa maison une maison plus autonome.

Les sources d’énergie à privilégier sont les énergies renouvelables. Tournez vous, par exemple, vers des ballons d’eau chaude solaires à l’aide de la rentabilité de panneaux solaires performants. Profitez encore du soleil, mais cette fois-ci avec des panneaux photovoltaïques pour produire votre électricité ; ou encore avec un système éolien. Le chauffage au bois est aussi une bonne solution, uniquement en vous tournant vers des pellets de qualité et, si possible, labéllisés. De plus, afin de pallier l’intermittence des énergies renouvelables, vous pouvez combiner plusieurs de ces sources d’énergie. Sinon, il est possible de stocker l’énergie dans des batteries pour garder l’énergie produite et la restituer lors de vos besoins en énergie.

Côté technologie, les chaudières à cogénération, les puits canadiens ou encore les pompes à chaleur sont des solutions intéressantes.

Ne pas perdre d’énergie : l’autre axe primordial

En parallèle des systèmes de production énergétique, pour être efficace énergétiquement, l’enveloppe de votre bâti doit aussi être performante pour ne pas perdre trop d’énergie et devoir surconsommer. Agissez donc sur les axes de pertes d’énergie pour éviter que votre maison soit une passoire.

Le premier axe est l’isolation. Il s’agit du vecteur de pertes thermiques le plus élevé si celle-ci n’est pas de bonne qualité. Il y a ensuite les menuiseries et les systèmes de renouvellement d’air. Dans ce sens, isolez correctement votre bâti pour conserver la fraîcheur en été et la chaleur en hiver, placez le double vitrage et une VMC double flux. Renforcez principalement votre isolation dans les combles, aux murs et au sol. Idem pour les fenêtres où une isolation renforcée est importante.

L’efficacité des postes énergétique est aussi important

Dans votre maison, il y a les postes qui produisent de l’énergie et les postes qui en consomment. Afin de produire une quantité d’énergie nécessaire à sa consommation, si les postes de production doivent être efficaces, ceux qui la consomment doivent aussi l’être pour diminuer au maximum cette consommation. Il s’agit de vos appareils de cuisson, vos appareils électroménagers, votre téléviseur, etc.

Pour diminuer sa consommation, il ne faut pas non plus négliger les petits gestes du quotidien qui ne peuvent être qu’un coup de pouce non négligeable vers une maison indépendante énergétiquement. Réguler correctement la consommation énergétique, composter ses déchets ou encore récupérer l’eau de pluie sont tant de solutions simples à réaliser, mais avec un impact positif non négligeable.

Des solutions globales

Ces trois axes sont les solutions indispensables pour rendre votre maison plus autonome. En outre, il existe des solutions transversales en appui de ces dernières. Celle venant en tête logiquement est la rénovation énergétique où des aides existent pour entamer des travaux conséquents.

De plus, il existe aussi la domotique et les nouvelles technologies qui s’allient de plus en plus avec le secteur du bâtiment pour rendre vos appareils et votre connaissance de votre bâti de plus en plus efficace. Une maison indépendante énergétiquement grâce à une maison intelligente, tel est l’avenir (ou du moins le présent.)

Quoi qu’il en soit, toutes ces solutions vont permettre de rendre votre maison passive ou à énergie positive. En effet, si vous produisez autant d’énergie que ce que vous consommez, vous rendez votre maison passive. Si vous produisez plus que votre consommation, votre maison sera dite à énergie positive. Du positif tant pour l’environnement que pour votre argent.


5 points à surveiller sur une chaudière à gaz
Végétalisation de votre déco : top 10 des plantes fleuries qu’il vous faut !