Découvrir le vin cosmopolite San Ku Kaï

Le grolleau d’Ajou a été promu au Japon et également en France par un couple d’origine japonaise et canadienne. Maï et Kenji ont créé le vin San ku Kai. Cette nomenclature est issu de la série japonaise « SanKuKai » des années 80. L’événement a pris la forme des Star Wars, mais sans les effets spéciaux. La grande pièce a été la description parfaite pour ce vin, car il réincarne à la fois, la naïveté, l’innocence et également l’agressivité. Il se fait reconnaitre par son côté nature et acidité tranchante. Le grolleau est un cépage descendant du gouais, il se cultive uniquement en France, plus précisément dans la Vallée de la Loire. Il est de couleur noir bleutée et après maturité, il devient rouge. Cette vigne a été utilisée pour la production du vin pendant le Moyen-Âge.

Le grolleau noir

Le grolleau noir est un cépage d’origine français. Une variété de raisin est spécialement produite par ce dernier pour la production du vin. Il est généralement caractérisé par des grappes de grosses tailles et aussi des raisins de moyens calibres. Vous pouvez trouver ce grolleau dans plusieurs vignobles, comme la Loire, le Sud-Ouest, le Bordeaux, la Provence-corse, le Rhône ou encore l’Armagnac. En France ou dans d’autres pays, vous pouvez le trouver sous différents noms, par exemple, Bourdalès, Gamay groslot, Grolleau de Tourraine, Moinard ou Pineau de Saumur. Beaucoup de vins sont élaborés à partir de ce cépage. L’on peut citer le sankukai l’Anjou mousseux rosé, Atlantique rosé et rouge, Calvados rosé et rouge, Crémant de Loire rosé, Périgord rosé et rouge, Rosé d’Anjou nouveau, Saumur mousseux blanc, Touraine primeur rosé et tant d’autres. Le grolleau noir peut être aussi utilisé comme cépage accessoire dans les autres boissons, dont l’Anjou mousseux blanc, Anjou rouge et coteaux du Loir rosé.

Le grolleau gris

Le grolleau gris est d’origine Charentaise, il se fait aussi connaitre sous d’autres appellations, à savoir pinot de Saumur ou grolot. Vous pouvez le retrouver dans de nombreux vignobles de la Loire-Atlantique et de la Vendée. Il est réputé par son port semi-érigé et ses rameaux jeunes à duvet blanc. Cette variété grise donne des vins très légers avec un faible potentiel en alcool. Le grolleau gris peut être utilisé en tant que cépage principal dans les vins, comme l’Anjou mousseaux rosé, l’Atlantique blanc, le Calvados blanc et rosé ou encore rouge, le Crémant de Loire rosé, le Périgord Vin de Domme blanc, le Puy-de-Dôme blanc, Rosé de Loire et tant d’autres. Ce type de vin sankukai affiche une robe jaune pâle avec un reflet gris et également un bel éclat. La typicité de ce cépage est caractérisée par les arômes forts d’abricot, de pêche, mais aussi de chèvre feuille. Des saveurs d’agrumes très fins et de fruits exotiques se présentent en deuxième nez. Avec cette boisson, vous pouvez ressentir de la fraîcheur et un goût très fruité dans votre bouche. Elle se déguste fraiche, entre 8 et 9°C avec des fruits de mer, poissons, escargots ou encore des fromages de chèvre.

Le grolleau rosé

Le grolleau rosé est un cépage d’origine de Cinq-Mars-la-Pile en France. Il est importé dans l’Ouest du Val de Loire en 1870. Il est très résistant et vigoureux, particulièrement élaboré à base de grolleau noir. Ce vin est spécialement fabriqué pour la saison d’été, avec un goût léger et fruité à la robe claire. En plus, il est très rafraichissant. Il a comme couleur la pelure d’oignon. Le nez est expressif et puissant, à base d’amande, de fruits rouges et également de pamplemousse. Sachez que cette boisson est passe-partout, de ce fait, vous pouvez la dégustée lors des apéritifs ou des plats. Vous pouvez le servir toute l’année, surtout aux amateurs de vin rosé sec. Elle se boit frais entre 8 à 10°C, et elle contient 12° d’alcool. De plus, elle donne une sensation très fraîche dans la bouche. Vous pouvez l’accompagner avec des buffets froids, des grillades, pizzas ou encore des fruits.

La grolleau rouge

Le grolleau rouge est originaire de Touraine. Vous pouvez le trouver sous des appellations, telles que Gamay de Châtillon, groslot ou Pineau de Saumur. Ce cépage donne des vins assez légers, et peu alcooliques. Il est encore meilleur, quand il est vinifié en rosé. Avec ce vin, vous pouvez apercevoir une couleur rouge foncée et nuancée de rubis. Il a un goût délicatement poivré, et révèle en même temps des arômes fruités, notamment la cerise, casses et myrtille. C’est une boisson de tous les instants, car elle est très facile à boire. Vous pouvez l’accompagner avec une charcuterie, fromages ou autres. Il est également à proposer lors de la dégustation des plats de résistance. Sachez que ce vin doit être servi frais en été entre 10 à 12°C, et chambré en hiver entre 16 à 18 °C.

Les différents métiers et services dans le secteur de la restauration
S’offrir un limonadier digne des plus grands professionnels