Des conseils pour vos repas en famille

Livraison repas

Aubaine pour les uns, cauchemar pour les autres. Les repas de famille ne laissent personne indifférent. S’ils sont l’opportunité rêvée de passer du temps avec ses proches, ils peuvent néanmoins tourner au règlement de comptes à la moindre incartade. Voici quelques conseils pour profiter en toute sérénité de ces banquets familiaux.

S’assurer que le menu a été approuvé par les convives

Le menu semaine en famille est l’un des éléments centraux d’un banquet réussi. Il est aussi l’un des aspects les plus périlleux. En effet, il n’est pas simple de satisfaire tout le monde. Entre les intolérances alimentaires, les goûts et les diètes de chacun, il n’est pas toujours aisé de trouver un compromis.

Pour surmonter ces différents obstacles, misez sur des choses simples et efficaces. Optez pour des valeurs sûres de notre belle gastronomie et faites-en en bonne quantité. Dans la même optique, renseignez-vous au préalable sur les exigences de chaque convive pour éviter le faux-pas. Il ne s’agit pas néanmoins de se plier à tous les caprices de votre grand-oncle ou de votre petit cousin. Toutefois, le simple fait de recueillir les avis des uns ou des autres montre que vous essayez de les satisfaire au mieux.

Une autre stratégie peut être de proposer à chacun de choisir une partie du menu. Vos parents, par exemple, peuvent s’occuper d’élaborer l’entrée quand votre belle-famille confectionne le plat principal. Chacun se sent donc impliqué et peut adapter les mets selon ses envies.

Composer le plan de table avec attention

Il va sans dire que le plan de table joue un rôle primordial dans la réussite de votre déjeuner ou de votre dîner. Certaines personnes au sein d’une famille ne s’apprécient pas, voire se détestent. Les placer les uns à côté des autres, c’est prendre le risque qu’ils ne s’adressent pas la parole, ou, pire encore, qu’ils se chamaillent. Pour éviter que ce type d’incidents intervienne, veillez à alterner, dans votre plan de table, les personnes diplomates et conflictuelles. Dans la même optique, n’hésitez pas à opérer des changements au cours du repas, en prétextant une volonté de discuter ou de prendre des nouvelles d’autres personnes.

Choisir une activité neutre, chaleureuse et conviviale

Certains sujets ont le don de semer la pagaille au sein d’une famille. La religion ou la politique, par exemple, ont tendance à exacerber les tensions et à faire remonter les divisions à la surface. Pour pacifier les relations familiales, faites en sorte de n’aborder que des thèmes neutres.

De la même façon, si vous décidez de faire un jeu en famille, préférez ceux qui ne font pas appel à la culture ou aux qualités logiques. Les membres de votre famille les moins avantagés sur ce point risquent d’y voir une attaque indirecte. Privilégiez ainsi les activités en équipe.

Les différents métiers et services dans le secteur de la restauration
Découvrir le vin cosmopolite San Ku Kaï